Accueil
Actualites
Le CERSA et le Groupe SEDIMA du Sénégal engagés sur la voie d’un partenariat gagnant-gagnant

Le CERSA et le Groupe SEDIMA du Sénégal engagés sur la voie d’un partenariat gagnant-gagnant

Lomé, le 18 novembre 2017 - Une délégation du Groupe SEDIMA (Sénégalaise de Distribution de Matériel Avicole) composée de son Président Directeur Général, M. Babacar NGOM et de sa Vice-Présidente Exécutive, Mme Seynabou DIAWARA, vient d’effectuer une visite de travail au Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires de l’Université de Lomé du 16 au 18 novembre.

Lors de la visite, la délégation a ainsi vu de près les réalisations du CERSA en termes d’infrastructures (laboratoires de recherche, poulaillers, unité expérimentale, site de réhabilitation du laboratoire principal) et échangé avec l’équipe du CERSA.

L’un des moments forts de cette visite a été la rencontre entre la délégation et les étudiants du CERSA deux heures durant.

A cette occasion, une présentation a été faite à l’assistance qui a fort apprécié la trajectoire de cette entreprise sénégalaise. Les étudiants ont surtout été impressionnés par les chiffres qui caractérisent cette entreprise sénégalaise à savoir, entre autres, 60 000 FCFA d’investissement de départ en 1976 pour arriver à un chiffre d’affaire de 42 milliards de FCFA en 2017 avec 780 employés directs et 10 000 employés indirects.

Les échanges riches ont édifié les étudiants, futurs enseignants-chercheurs et/ou entrepreneurs, sur l’importance du courage, de la persévérance dans le travail. « Je vous exhorte à travailler dur pour vous libérer et libérer l’Afrique », a lancé M. Ngom aux étudiants avant de promettre : « Je suis prêt à accompagner le CERSA qui rassemble de nombreux jeunes africains afin de les former pour la filière avicole».

Parlant de la viabilité de la filière elle-même, le PDG de SEDIMA a dit : « L’aviculture comporte un grand potentiel que nos autorités doivent aider à prospérer en protégeant la filière car que deviendront les éleveurs, les techniciens et experts formés si la filière est tuée par les importations ? ».

«Malgré les difficultés, nous pouvons bien évoluer si nous nous mettons ensemble et travaillons ensemble », a encore prôné M. Ngom qui n’a pas caché son désir d’implanter des succursales de son groupe dans d’autres pays africains comme cela est déjà le cas au Mali.

Les deux membres de la délégation de SEDIMA ont également effectué une visite de courtoisie à la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, Mme Joëlle DEHASSE.

Photo de groupe avec la Représentante de la Banque mondiale au Togo

Selon le directeur du CERSA, le Prof. Kokou TONA, sa structure a des atouts scientifiques dont pourra bénéficier le Groupe SEDIMA dans son extension.

Les deux parties ont pris l’engagement de « poursuivre la réflexion afin de parvenir rapidement à la mise en place d’un cadre formel de partage et d’échanges pour un partenariat gagnant-gagnant ».


+++++++
A propos de SEDIMA :
Créé en 1976, Le Groupe SEDIMA s’active dans le secteur avicole, la minoterie et l’immobilier. L’aviculture reste son cœur de métier. SEDIMA est spécialisée dans la production et la commercialisation de poussins d’un jour, d’aliments de volaille et bétail, la distribution de matériels avicoles, d’œufs de consommation, la réalisation de projets avicoles clés en main. Depuis 2014, SEDIMA GROUP s’est lancé dans la production de farine de blé tendre avec la production de farine boulangère, pâtissière et de biscuiterie.

A propos du CERSA :
Le Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) a été créé en 2014 pour promouvoir l’excellence dans la formation, la recherche-développement, l’appui-conseil et la valorisation des sous-produits de la filière avicole.
Financé par la Banque mondiale à hauteur de 8 millions de dollars, le CERSA forme des diplômés qualifiés d’Afrique de niveau Master et Doctorat, et apporte des innovations permettant de réponde aux nombreux défis de développement régional spécifiques à la filière avicole. Son siège est à Lomé, au Togo.

Contacts : Tél. 00228 22 40 60 58 
Email : cersa-togo@cersa.org ou cersa.univ.lome@gmail.com
Pour plus d’informations, visitez le site www.cersa-togo.org
Contact Presse : Fernand A. TONA +228 90 15 33 67 Mail : fernandtona@yahoo.fr
 

Rédiger un commentaire

Bulletin d'information

Inscription à la newsletter

Témoignages

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Je suis convaincu de pouvoir participer efficacement à la fructification de la recherche dans ce domaine au Togo, au Tchad mon pays d’origine ou partout en Afrique, avec mon dynamisme et mes atouts techniques acquis au CERSA.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016) J’avais de petites notions sur les poules pondeuses que je veux élever mais avec cette formation modulaire avec différents cours tels que la gestion et le suivi des poules pondeuses et coquelets que nous a donnée le CRSA, je me sens prête pour mener à bien mes activités
    Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016)

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Toutes ces expérimentations que j’ai réalisées au Laboratoire des Sciences Aviaires m'ont permis d'avoir une expérience professionnelle probante, et m'ont conforté dans mon projet de devenir chercheur en Sciences Aviaires.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Yagla Baréléma, Elève-avicultrice Pour l’heure je n’ai pas beaucoup d’argent pour commencer véritablement mais cette formation qui est le fruit du partenariat entre le CERSA et le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes, j’ai la ferme conviction que tout ira bien puisque j’ai la volonté de pratiquer l’aviculture.
    Yagla Baréléma, Elève-avicultrice

  • Florence Missodé, Elève-avicultrice  (2016) J’ai une petite parcelle que je peux exploiter et j’ai un peu de moyens financiers aussi. Avec cette formation du CERSA, je pense avoir les moyens de devenir une bonne avicultrice.
    Florence Missodé, Elève-avicultrice (2016)

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires Etudier au CERSA, c’est l’assurance d’un appui financier pour publier nos travaux de recherches dans des journaux scientifiques de renom. En outre, l’excellence visée par le centre représente un gage d’insertion professionnelle rapide.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires La dimension régionale matérialisée par la sélection d’étudiants anglophones est une chance pour nous francophones d’améliorer significativement notre niveau en anglais scientifique.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Avec le CERSA, j’ai acquis de grandes connaissances, et développé des compétences dans le domaine des Sciences Aviaires notamment pendant la réalisation des recherches au sein du laboratoire des Sciences Aviaires du CERSA de l’Université de Lomé.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016) La formation prodiguée par le CERSA m’a donné l’opportunité de renforcer mes connaissances et compétences en matière d’aviculture
    Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016)

Tous nos témoignages