Accueil
Actualites
Le programme Master du CERSA bientôt accrédité

Le programme Master du CERSA bientôt accrédité

Lomé, le 28 novembre – Le Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (HCERES) basé en France a sorti le 28 novembre le rapport définitif de 14 pages suite à sa mission d’évaluation du programme de Master du Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) de l’Université de Lomé.

Le CERSA « constitue un pôle attractif de l’Université de Lomé, orienté vers le développement du secteur agricole en général et de la filière avicole en particulier », indique le rapport. « Le master en Sciences Aviaires proposé dans ce cadre répond à un besoin fort de la société togolaise et plus largement des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le positionnement de cette formation, unique et de qualité, est pertinent dans le contexte agricole de la région et les objectifs de formation sont cohérents vis à vis des besoins immédiats et futurs des filières avicoles », a reconnu le HCERES.

Le document relève aussi que « l’attractivité de cette formation dépasse le cadre du pays, avec l’accueil d’étudiants de différentes nationalités au cours des deux premières promotions. L’atteinte et le maintien des effectifs fixés dès l’ouverture du master confirment son attrait et la qualité de l’enseignement délivré ».

Le rapport insiste également sur la « cohérence avec les objectifs affichés dans ce master» qui caractérise l’organisation pédagogique au sein de l’établissement. L’institution trouve que « la place accordée aux stages est conséquente et correspond aux objectifs de préparation au doctorat envisagé par une majorité des étudiants ».

La forte connexion avec les acteurs du monde socio-économique, qui ont participé notamment à l’élaboration du programme de master, assure une formation évolutive et en adéquation avec les besoins de terrain, estime par ailleurs le HCERES.

La mission du HCERES pour l’évaluation du programme Master du CERSA a séjourné à Lomé du 11 au 13 septembre 2017 en vue d’une accréditation éventuelle dudit programme.

Le CERSA est le premier établissement de l’Université de Lomé à engager son processus d’accréditation du programme Master. Les cinq spécialités du Master en sciences aviaires sont:
i) Procédés de Transformation et sécurité sanitaire des produits avicoles,
ii) Biosécurité et biosûreté de la filière avicole,
iii) Techniques de productions avicoles,
iv) Biotechnologie et génétique avicole et
v) Socio-économie et marketing de la filière avicole.

Lors de cette évaluation, les experts ont eu des entretiens tour à tour avec les autorités administratives du CERSA et de l’Université de Lomé, les enseignants-chercheurs intervenant au CERSA, les cinq responsables de parcours, une personne représentant le comité d’audit et le responsable assurance-qualité interne de l’Université de Lomé. Les étudiants de même que les partenaires et les intervenants extérieurs (professionnels, associations et/coopératives d’acteurs avicoles) ont également échangé avec la mission. La mission a également effectué des visites de terrain à la salle d’accès informatique au Campus numérique francophone (CNF), à l’Unité expérimentale notamment la salle d’expérimentation contenant les couveuses et les éclosoirs, les poulaillers contenant des poules et poussins en expérimentation et ’unité pilote de production expérimentale d’asticots censés constituer une source différente des protéines animales dans l’alimentation des poules.

La visite s’est terminée par le siège du CERSA et le laboratoire de microbiologie et contrôle de la qualité des denrées alimentaires (LAMICODA). Il s’agit du laboratoire de recherche de l’ESTBA qui est une composante du CERSA.

Ce processus d’accréditation démarré en avril 2016 passe par plusieurs étapes et prend fin en 2018. C’est à l’issue dudit processus que le CERSA, se verra signifier la décision d’accréditation

Rédiger un commentaire

Bulletin d'information

Inscription à la newsletter

Témoignages

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Je suis convaincu de pouvoir participer efficacement à la fructification de la recherche dans ce domaine au Togo, au Tchad mon pays d’origine ou partout en Afrique, avec mon dynamisme et mes atouts techniques acquis au CERSA.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Toutes ces expérimentations que j’ai réalisées au Laboratoire des Sciences Aviaires m'ont permis d'avoir une expérience professionnelle probante, et m'ont conforté dans mon projet de devenir chercheur en Sciences Aviaires.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Yagla Baréléma, Elève-avicultrice Pour l’heure je n’ai pas beaucoup d’argent pour commencer véritablement mais cette formation qui est le fruit du partenariat entre le CERSA et le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes, j’ai la ferme conviction que tout ira bien puisque j’ai la volonté de pratiquer l’aviculture.
    Yagla Baréléma, Elève-avicultrice

  • Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016) La formation prodiguée par le CERSA m’a donné l’opportunité de renforcer mes connaissances et compétences en matière d’aviculture
    Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016)

  • Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016) J’avais de petites notions sur les poules pondeuses que je veux élever mais avec cette formation modulaire avec différents cours tels que la gestion et le suivi des poules pondeuses et coquelets que nous a donnée le CRSA, je me sens prête pour mener à bien mes activités
    Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016)

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires Etudier au CERSA, c’est l’assurance d’un appui financier pour publier nos travaux de recherches dans des journaux scientifiques de renom. En outre, l’excellence visée par le centre représente un gage d’insertion professionnelle rapide.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Avec le CERSA, j’ai acquis de grandes connaissances, et développé des compétences dans le domaine des Sciences Aviaires notamment pendant la réalisation des recherches au sein du laboratoire des Sciences Aviaires du CERSA de l’Université de Lomé.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Florence Missodé, Elève-avicultrice  (2016) J’ai une petite parcelle que je peux exploiter et j’ai un peu de moyens financiers aussi. Avec cette formation du CERSA, je pense avoir les moyens de devenir une bonne avicultrice.
    Florence Missodé, Elève-avicultrice (2016)

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires La dimension régionale matérialisée par la sélection d’étudiants anglophones est une chance pour nous francophones d’améliorer significativement notre niveau en anglais scientifique.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

Tous nos témoignages