Accueil
Actualites
Une vingtaine d’étudiants de la première promotion ont soutenu leurs mémoires de Master

Une vingtaine d’étudiants de la première promotion ont soutenu leurs mémoires de Master

Lomé, le 02 janvier 2018 – Une vingtaine d’étudiants de la première promotion du Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) de l’Université de Lomé ont soutenu leurs mémoires de Master du 27 au 29 décembre 2017.

« Avec ces premières soutenances, le CERSA est sur la bonne voie en terme d’excellence dans la recherche en matière de production animale », a dit le Professeur Komla Batawila, président de jurys et par ailleurs, 1er Vice-Président de l’Université de Lomé.

« Je suis très soulagée d’avoir soutenu », s’est félicitée Gangbédji Edith, une étudiante béninoise au CERSA. « J’ai soutenu et je vais m’installer à mon propre compte dans le domaine de la production d’aliment de volaille », a dit sa camarade Gandjéto Martine. Kolani Ali Yendu-Gname déclare : « c’est un grand plaisir pour moi d’avoir soutenu et je nourris le souhait de poursuivre en doctorat sur la modélisation de la production des œufs au Togo ».

Lors d’une rencontre avec les impétrants, le directeur du CERSA, le Professeur Kokou Tona, les a invités à « être de vrais ambassadeurs du CERSA et de la filière avicole en Afrique et dans le monde » avant de leur promettre « le soutien du CERSA en toute circonstance » que ce soit pour la poursuite de leurs recherches ou pour toute autre dimension à donner à leurs carrières respectives.

Des professeurs de l’Université d’Abomey Calavi, partenaire du CERSA, ont participé très activement aux jurys durant les trois jours.

Ces soutenances sont réparties dans trois spécialités à savoir : Techniques de production avicole, Procédés de transformation et sécurité sanitaire des produits avicoles, Génétique et biotechnologies en filière avicole.

Le CERSA a été créé en 2014 pour promouvoir l’excellence dans la formation, la recherche-développement, l’appui-conseil et la valorisation des sous-produits avicoles.

Financé par la Banque mondiale à hauteur de 4 milliards de FCFA, le centre forme des diplômés qualifiés pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de niveau Master et Doctorat tout en apportant des innovations permettant de répondre aux nombreux défis de développement régional spécifiques à la filière.


Liste des thèmes de mémoire et leurs auteurs :

1- Effet de la chaleur sur les performances bioéconomiques des pintades (Numida meleagris) locales au Bénin (OROUNLADJI Boko Michel) ;
2- Evaluation des propriétés probiotiques du ferment de tchoukoutou sur les performances zoo-économiques et de santé de la population locale de pintades pendant la phase démarrage (GAGLO Jean) ;
3- Valorisation des déchets d’os de l’abattoir de Lomé dans l’alimentation des poules pondeuses : taux optimal de substitution de la coquille d’huitre (ABALO Frédéric Le Roi) ;
4- Production et utilisation de la poudre d’œuf de poule pour enrichissement d’une farine infantile (TEKANDO Komlan) ;
5- Caractérisation phénotypique et performances zootechniques des pintades locales au Nord Togo (LARE Lamboni)
6- Effet de l’incorporation de l’huile de palme sur les performances de ponte et sériques des poules pondeuses (KOLANI Ali Yendou-Gname) ;
7- Effets d’un traitement thermique en incubation et au démarrage sur les paramètres d’incubation sur les paramètres d’élevage des poules de chair (METEYAKE Hèzouwè) ;
8- Evaluation des propriétés enzymatiques des termites utilisés en alimentation des poulets de chair au Bénin (GANDJETO M. Martine) ;
9- Influence de la technique d’abattage et de la durée de maturation sur la composition de la carcasse et de la qualité de la viande des poulets locaux d’écotype Sahouè élevés au Bénin (ZANNOU Serge) ;
10- Etude des caractéristiques et des contraintes de la production avicole moderne au Togo (SODJEDO Comla) ;
11- Effet de la substitution de la farine de poisson par la farine d’asticots de mouche soldate (Hermetia Illucens) (MLAGA Kodjo Gnatépé) ;
12- Structure de l’aviculture traditionnelle au Togo (DZOGBEMA Koffi François-Xavier) ;
13- Analyse de la chaîne de valeurs ajoutée des aliments de volailles au Bénin (GANGBEDJI Edith) ;
14- Effet de la substitution de la farine de poisson par la farine d’asticots des mouches soldats (Hermetia Illucens) sur les paramètres zootechniques, biochimiques et digestifs des poulets de chair (ATTIVI Komi) ;
15- Evaluation des larves de mouche domestique (Musca Domestica) comme source de protéine pour la pintade locale (ALLODEHOUN Appélété Arnaud) ;
16- Mise au point et caractérisation d’un biscuit à base de viande de poulet (AGBLEKPE Agbessi Kokouvi) ;
17- Effet de quelques additifs sur l’absorption intestinale du glucose in vitro et la mobilité intestinale chez les poules pondeuses (TOKOFAÏ Bemela Mawulom) ;
18- Evaluation de la diversité phénotypique de la population de poules locales (Gallus Gallus Domesticus) (KOSSOGA Kakom Assota) ;
19- Comparaison de la composition de la carcasse et de la qualité technologique, sensorielle et nutritionnelle de la viande des coquelets de race Hubbard élevés avec ou sans parcours naturel (HOUESSOU Adjona Audrey).
20-Etude du meilleur moment pour l’inoculation in ovo d’un extrait hydro-alcoolique des feuilles moringa dans les œufs à couver des reproducteurs chair’. FIN

 

Rédiger un commentaire

Bulletin d'information

Inscription à la newsletter

Appels d'offres

Programme de Recherche Master en Sciences Aviaires

Date limite de candidature: 30/03/2018

Programme de Recherche Doctorale en Sciences Aviaires

Date limite de candidature: 30/03/2018

Témoignages

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires Etudier au CERSA, c’est l’assurance d’un appui financier pour publier nos travaux de recherches dans des journaux scientifiques de renom. En outre, l’excellence visée par le centre représente un gage d’insertion professionnelle rapide.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Toutes ces expérimentations que j’ai réalisées au Laboratoire des Sciences Aviaires m'ont permis d'avoir une expérience professionnelle probante, et m'ont conforté dans mon projet de devenir chercheur en Sciences Aviaires.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Avec le CERSA, j’ai acquis de grandes connaissances, et développé des compétences dans le domaine des Sciences Aviaires notamment pendant la réalisation des recherches au sein du laboratoire des Sciences Aviaires du CERSA de l’Université de Lomé.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Yagla Baréléma, Elève-avicultrice Pour l’heure je n’ai pas beaucoup d’argent pour commencer véritablement mais cette formation qui est le fruit du partenariat entre le CERSA et le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes, j’ai la ferme conviction que tout ira bien puisque j’ai la volonté de pratiquer l’aviculture.
    Yagla Baréléma, Elève-avicultrice

  • Florence Missodé, Elève-avicultrice  (2016) J’ai une petite parcelle que je peux exploiter et j’ai un peu de moyens financiers aussi. Avec cette formation du CERSA, je pense avoir les moyens de devenir une bonne avicultrice.
    Florence Missodé, Elève-avicultrice (2016)

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Je suis convaincu de pouvoir participer efficacement à la fructification de la recherche dans ce domaine au Togo, au Tchad mon pays d’origine ou partout en Afrique, avec mon dynamisme et mes atouts techniques acquis au CERSA.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016) La formation prodiguée par le CERSA m’a donné l’opportunité de renforcer mes connaissances et compétences en matière d’aviculture
    Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016)

  • Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016) J’avais de petites notions sur les poules pondeuses que je veux élever mais avec cette formation modulaire avec différents cours tels que la gestion et le suivi des poules pondeuses et coquelets que nous a donnée le CRSA, je me sens prête pour mener à bien mes activités
    Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016)

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires La dimension régionale matérialisée par la sélection d’étudiants anglophones est une chance pour nous francophones d’améliorer significativement notre niveau en anglais scientifique.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

Tous nos témoignages