Accueil
Actualites
Séance de travail entre le CERSA et les représentants du Secteur privé avicole du Togo

Séance de travail entre le CERSA et les représentants du Secteur privé avicole du Togo

Un déjeuner de travail a réuni ce Mardi, 22 mars, les principaux acteurs du Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) et une vingtaine de responsables représentant le secteur privé. Etaient aussi présents à ce déjeuner, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche et deux représentants du groupe Kalyan (Investisseurs indiens).

Organisé par le CERSA, avec l’appui de la Banque mondiale à travers Mme Pamela Mulet, Co-TTL du projet CERSA, cette rencontre avait pour objectif de présenter les « expertises du CERSA et les perspectives de collaboration avec le secteur privé ».

Pour le professeur TONA Kokou, directeur du CERSA, la filière avicole revêt une importance capitale pour le gouvernement qui ne ménage aucun effort pour faire en sorte que la sécurité alimentaire soit une réalité au Togo. Cette volonté et cet engagement des autorités nationales à accompagner le CERSA constitue un stimulus que doivent exploiter les différents acteurs de la filière.

Selon lui, les perspectives de collaboration sont nombreuses et multiformes car des pans entiers de la filière avicole restent à exploiter, et à développer.

Le CERSA est en plein dans la partie technique en formant des étudiants en Master, en Doctorat mais surtout en renforçant les capacités des professionnels déjà engagés ou les jeunes qui veulent y entrer.

Satisfaire la demande du marché de travail en termes de compétences dans des domaines spécifiques souffrant de pénurie de main d’œuvre qualifiée qui affecte le développement et la croissance économique est le principal objectif de développement que poursuit le CERSA.

Pour y arriver, le centre s’est doté de chercheurs, de formateurs et d’experts avérés en Techniques d’élevage et nouvelles technologies de management des bandes de volailles, alimentation, nutrition et métabolisme, reproduction, embryologie et couvaison artificielle, et en transformation des produits de volaille.

A la suite de l’exposé du Professeur Tona sur le CERSA, le Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, M. Nicoué Broom, s’est félicité de cette initiative, et a réaffirmé le soutien du Gouvernement au CERSA. «Je voudrais remercier le CERSA et tout le monde pour cette mobilisation», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «Nous avons eu foi en ce centre d’excellence et continuons d’avoir foi, et avec l’engouement qui se constate au fur et à mesure que les activités se déploient, nous osons croire que le CERSA ira plus loin».

Le ministre avait à ses côtés, M. Gbeassor Messan et Mme Kpegba Kafui respectivement Président et Vice-Président de l’Université de Lomé.

Le groupe Kalyan, investisseur indien aussi représenté à ce déjeuner, a indiqué, avoir investi dans une grande ferme avicole à Badja (environ 40 km au nord-ouest de Lomé) où il compte produire près de 450 000 poulets de chair et 100 000 pondeuses. Cette ferme pourrait satisfaire, à terme, la moitié de la demande nationale en produits de volailles, a-t-il expliqué.

La rencontre avec le secteur privé s’est terminée sur une note de satisfaction de part et d’autre.

Galerie photo

Rédiger un commentaire

Bulletin d'information

Inscription à la newsletter

Témoignages

  • Florence Missodé, Elève-avicultrice  (2016) J’ai une petite parcelle que je peux exploiter et j’ai un peu de moyens financiers aussi. Avec cette formation du CERSA, je pense avoir les moyens de devenir une bonne avicultrice.
    Florence Missodé, Elève-avicultrice (2016)

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Je suis convaincu de pouvoir participer efficacement à la fructification de la recherche dans ce domaine au Togo, au Tchad mon pays d’origine ou partout en Afrique, avec mon dynamisme et mes atouts techniques acquis au CERSA.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016) J’avais de petites notions sur les poules pondeuses que je veux élever mais avec cette formation modulaire avec différents cours tels que la gestion et le suivi des poules pondeuses et coquelets que nous a donnée le CRSA, je me sens prête pour mener à bien mes activités
    Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016)

  • Yagla Baréléma, Elève-avicultrice Pour l’heure je n’ai pas beaucoup d’argent pour commencer véritablement mais cette formation qui est le fruit du partenariat entre le CERSA et le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes, j’ai la ferme conviction que tout ira bien puisque j’ai la volonté de pratiquer l’aviculture.
    Yagla Baréléma, Elève-avicultrice

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Toutes ces expérimentations que j’ai réalisées au Laboratoire des Sciences Aviaires m'ont permis d'avoir une expérience professionnelle probante, et m'ont conforté dans mon projet de devenir chercheur en Sciences Aviaires.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires Etudier au CERSA, c’est l’assurance d’un appui financier pour publier nos travaux de recherches dans des journaux scientifiques de renom. En outre, l’excellence visée par le centre représente un gage d’insertion professionnelle rapide.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

  • Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016) La formation prodiguée par le CERSA m’a donné l’opportunité de renforcer mes connaissances et compétences en matière d’aviculture
    Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016)

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires La dimension régionale matérialisée par la sélection d’étudiants anglophones est une chance pour nous francophones d’améliorer significativement notre niveau en anglais scientifique.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Avec le CERSA, j’ai acquis de grandes connaissances, et développé des compétences dans le domaine des Sciences Aviaires notamment pendant la réalisation des recherches au sein du laboratoire des Sciences Aviaires du CERSA de l’Université de Lomé.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

Tous nos témoignages