Accueil
Formation & Education
Formation modulaire

FORMATION MODULAIRE

Le CERSA excelle également dans les formations modulaires de courte durée et à la carte à l’attention des professionnels du secteur de l’aviculture tout comme à l’endroit des nombreux jeunes qui s’intéressent à la filière. L'objectife est de renforcer les capacités techniques des acteurs actuels et potentiels de la filière afin de répondre aux défis qui se posent à eux et contribuer à la sécurité alimentaire.

DEBOUCHES


Avec les formations modulaires et à la carte, les techniciens en aviculture auront des opportunités à s’insérer dans :
- les sociétés de fabrication d’aliments
- les structures de transformation et de commercialisation des saucisses, mayonnaises…
- les exploitations avicoles;
- les couvoirs
- les abattoirs de volailles
- les cabinets vétérinaires ou
- créer leur propre unité avicole.

ORGANISATION DE LA FORMATION

Le programme offre deux options de formation :
- Option : Production Avicole
- Option : Transformation et Commercialisation
Le cursus dure 6 mois de cours théoriques appuyés par des travaux pratiques, travaux dirigés, de visites sur le terrain et de stages dans les exploitations avicoles, provenderies, couvoirs, abattoirs.

La formation est organisée semestriellement et se déroulera au Centre d’excellence régional sur les sciences aviaires, Université de Lomé les mercredis après-midi de 14h00 à 18h00 et les samedis matins de 8h00 à 12h00.
Le nombre d’apprenants par promotion est défini selon les capacités d’accueil du centre et les besoins exprimés.

MODULES UNITES D’ENSEIGNEMENT
Module 1  Conduite de l’élevage des volailles
Module 2  Techniques d’alimentation des volailles
Module 3  Pathologie aviaire
Module 4  Techniques de production des poussins d’un jour
Module 5  Gestion des exploitations avicoles
Module 6  Procédés d’abattage
Module 7  Stages pratiques



CONTENUS DES MODULES

MODULES UNITES D’ENSEIGNEMENT CONTENUS
Module 1 Conduite de l’élevage des volailles - Considérations générales
- Caractéristique du bâtiment
- Densité et conduite de l’élevage
- Mue induite.
Module 2 Techniques d’alimentation des volailles - Considérations générales
- Besoins nutritifs des volailles
- Ingrédients alimentaires
- Formulation et fabrication d’aliment
- Rationnement de la volaille
Module 3 Pathologie aviaire - Maladies aviaires : contrôle et traitements
- Programmes de prophylaxie
- Biosécurité dans la filière avicole (exploitations avicoles, couvoir, provenderie, marché de volailles, abattoirs)
- Concept du bien-être des animaux
Module 4 Techniques de production des poussins d’un jour - Gestion des œufs à couver
- Incubation des œufs
- Qualité des poussins d’un jour
Module 5 Gestion des exploitations avicoles - Gestion des ressources humaines ;
- Gestion économique et financière des exploitations avicoles ;
- Gestion commerciale : débouchés et coût de commercialisation ;
- Elaboration de projet avicole
Module 6 Procédés d’abattage - Abattage
- Inspection
- Découpe
Module 7 Stages pratiques - Travail de terrain
- Suivi du stagiaire par les formateurs
- Rédaction de rapport de stage
- Soutenance

 

MODULES CREDITS
Module 1 Production œufs et viande de volailles
Module 2 Procédés d’abattage
Module 3 Transformation
Module 4 Commercialisation
Module 5 Stages pratiques



CONTENUS DES MODULES

MODULES UNITES D’ENSEIGNEMENT CONTENUS
Module 1 Production œufs et viande de volailles - Production de la viande de volailles
- Production des œufs de table
- Biosécurité et contrôle de qualité
Module 2 Procédés d’abattage - Abattage
- Inspection
- Découpe
Module 3 Transformation - Principes et concepts généraux de la qualité des produits de volailles
- Conservation et Transformation des œufs et des produits avicoles (production des pâtées, des saucisses, des jambons, des mayonnaises, etc.)
- Conditionnement des produits avicoles
Module 4 Commercialisation - Assurance qualité des produits avicoles
- Chaines de valeur des œufs et des produits de volailles
Module 5 Stages pratiques - Travail de terrain
- Suivi du stagiaire par les formateurs
- Rédaction de rapport de stage
- Soutenance

Bulletin d'information

Inscription à la newsletter

Appels d'offres

Programme de Recherche Master en Sciences Aviaires

Date limite de candidature: 30/03/2018

Programme de Recherche Doctorale en Sciences Aviaires

Date limite de candidature: 30/03/2018

Avis d’appel d’offres ouvert

Date limite de candidature: 16/03/2018

Témoignages

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Avec le CERSA, j’ai acquis de grandes connaissances, et développé des compétences dans le domaine des Sciences Aviaires notamment pendant la réalisation des recherches au sein du laboratoire des Sciences Aviaires du CERSA de l’Université de Lomé.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Martine GANDJETO « J’ai soutenu sur le thème ‘’Evaluation des propriétés enzymatiques des termites utilisés en alimentation des poulets de chair au Bénin’’. Ça a été une expérience riche en découvertes. Je compte bien m’installer en créant une usine de fabrication d’aliment de volaille ».
    Martine GANDJETO

  • N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires Etudier au CERSA, c’est l’assurance d’un appui financier pour publier nos travaux de recherches dans des journaux scientifiques de renom. En outre, l’excellence visée par le centre représente un gage d’insertion professionnelle rapide.
    N’NANLE Oumbortime, doctorant togolais en Sciences Aviaires

  • Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016) J’avais de petites notions sur les poules pondeuses que je veux élever mais avec cette formation modulaire avec différents cours tels que la gestion et le suivi des poules pondeuses et coquelets que nous a donnée le CRSA, je me sens prête pour mener à bien mes activités
    Pyalo Tchoou, Elève-avicultrice (2016)

  • Ali KOLANI « J’ai travaillé sur ‘’Effet de l’incorporation de l’huile de palme sur les performances de ponte et sériques des poules pondeuses’’. C’est un réel plaisir d’avoir fini ce master. Et j’aimerais, par la suite, travailler sur la modélisation de la production des œufs au Togo ».
    Ali KOLANI

  • NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires Je suis convaincu de pouvoir participer efficacement à la fructification de la recherche dans ce domaine au Togo, au Tchad mon pays d’origine ou partout en Afrique, avec mon dynamisme et mes atouts techniques acquis au CERSA.
    NIDEOU DASSIDI, doctorant tchadien en Sciences Aviaires

  • Abidi BILALISSI « Ma soutenance a porté sur ‘’Etude du meilleur moment pour l’inoculation in ovo d’un extrait hydro-alcoolique des feuilles moringa dans les œufs à couver des reproducteurs chair’’. La soutenance s’est bien passée et je suis très heureux. Avoir une note de 18 sur 20, ce n’était pas évident. Ceci me donne une ouverture sur la thèse si le CERSA m’en donne l’occasion ».
    Abidi BILALISSI

  • Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016) La formation prodiguée par le CERSA m’a donné l’opportunité de renforcer mes connaissances et compétences en matière d’aviculture
    Amedzrovi Ablamvi, Elève-aviculteur (2016)

  • Prof. Komlan BATAWILA, 1er vice-Président de l’Université de Lomé « Je crois que c’est une très bonne chose. Le CERSA à travers ces premières soutenances est sur la bonne voie. A travers des documents qui sont produits et à travers la qualité des étudiants qui sont formé au CERSA. C’est une chose à encourager car le CERSA est sur la bonne voie ; ça s’inscrit dans le cadre de la sécurité alimentaire. Nous sommes tous demandeurs en protéines animales et puisque ces documents (mémoires) portent sur la recherche, et que ces travaux peuvent déboucher sur l’amélioration de la production animale, c’est une bonne chose ».
    Prof. Komlan BATAWILA, 1er vice-Président de l’Université de Lomé

  • Michel OROUNLADJI « Je suis trop fier de la formation au CERSA. Mon thème de recherche c’est ‘’Effet de la chaleur sur les performances bioéconomiques des pintades (Numida meleagris) locales au Bénin’’ J’en profite pour remercier le CERSA et la Banque mondiale pour le financement sans oublier le Laboratoire de Zoo économie dans lequel j’ai travaillé à l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin dans le cadre de mes travaux. Comme perspective, je compte poursuivre mes travaux en année de thèse. »
    Michel OROUNLADJI

Tous nos témoignages